Avertir le modérateur

23/09/2008

Bond (écoute)

Plus tôt que prévu. Annoncé pour le 28 octobre, soit trois jours avant le film, Another way to die, composé par Jack White pour le nouveau James bond, Quantum of Solace, est finalement dispo depuis hier. En ligne.

Et alors direz vous petits curieux : ce duo du "Raconteurs" avec Alicia Keys ? Bein encore sceptique après trois écoutes : un peu d'hommage au thème traditionnel (celui qui accompagne 007 depuis toujours), des breaks bien rock, des digressions pas forcément utiles et quelques miaulements euh... Mais on y revient c'est plutôt bon signe.

 

Jugez par vous-mêmes : c'est par là http://www.thirdmanrecords.com/

 

 

13/09/2008

Berry (not Chuck)

Un soir...

... de printemps à Lyon. Terrasse du Ninkasi : Burger, frites et bière. On a rencard avec Daniel Darc. Fantôme d'un passé décomposé, conjugué à un improbable plus qu'imparfait du subjectif. Ca va être dur, sur le fil, inquiétant, violent, pur et profond. Déstabilisant. Plus encore qu'on s'y attend : porte entrouverte sur excès d'un passif qu'on espère liquidé.

Première partie : une inconnue, son guitariste. Moi les chanteuses avec guitare acoustique me dis-je... Mais insidieusement, elle fait son effet, textes nus et spleen tranquille. Puis Berry (http://www.casadeberry.com) en duo avec Darc.

Ecoute du disque "Mademoiselle" les jours suivants : moins dépouillé, plus produit par rapport à la scène. Mais largement supérieur à ses concurrents sur le même segment de marché (oui c'est comme ça qu'on cause aujourd'hui). On y passe et on y revient. Plus réussi que tous les Bruni à venir. L'automne arrive, le nouveau clip est là pour l'accompagner :

02:31 Publié dans Musique | Lien permanent | Tags : berry, musique, chanson, france, clip, demain | | Commentaires (0)

07/09/2008

Holidays mix

September, vacances : mix bonus avec toc en stock, tags attack et top of the pop

15:17 Publié dans Musique | Lien permanent | Tags : mix, musique, vacances, deptembre | | Commentaires (1)

01/09/2008

Grand moment

C'était le samedi soir. Il n'y avait que trois chaines télé. Publiques en plus. On sortait à peine des habitudes de l'ORTF. Ardisson n'était pas encore arrivé et Ruquier était en culotte courte. Sur Antenne 2, Pierre Lescure, pas encore patron ambitieux et pris à son jeu, avait lancé un truc. "Les enfants du rock" que ça s'appelait. C'était le nom générique d'une deuxième partie de soirée où on couchait mémée - qui ferma son parapluie à cette époque d'ailleurs - pour en prendre plein les mirettes et les portugaises. Sans ça on n'aurait rien à dire le lundi au lycée ou quelques heures plus tard en boite.

On passait de Houba Houba (Antoine de Caunes) à Rockline (Bernard Lenoir) et bien sûr la case Sex Machine (les Philippe : Manoeuvre déjà à R&F et sur Inter et Dionnet redec chef de Metal Hurlant). Et deux trois autres trucs et mecs dont les noms m'échappent. Toutes les tendances étaient là. Les looks de dans bientôt. Et les incontournables, les inclassables, les fondamentaux (ça marche pas là). On avait un lourd poids, celui d'être l'avant-garde rock'n'rollesque (et politique) soucieuse de ses fondements doctrinaux et des concepts de demain. Bref on la ratait pas l'émission.

On avait bien raison. Juste parce que depuis le formatage a remplacé la création et que pour voir une rock même pas star on peut aller se faire voir chez plumeau. Et puis parce qu'il y a des moments inoubliables. Comme ce duo légèrement constipé de deux buveaurs d'eau de feu que je viens de retrouver sur Dailymotion grâce à "bebepanda". Putain, j'espère que là où ils sont la barmaid est jolie...

Screamin Jay Hawkins - Constipation Blues
Vidéo envoyée par bebepanda

 

06:08 Publié dans Musique | Lien permanent | Tags : gainsbourg, cult, rock, musique, télé, screamin jay hawkins | | Commentaires (0)

31/08/2008

Dimanche

"Je créverai un sunday où j'aurai trop souffert..." Un truc de Gainsbourg qui revient sans détour. Le dernier album "You're under arrest". Le dernier morceau. J'ai bien remis la main dessus - je l'avais acheté deux fois celui-là car égaré la première -, mais c'est un vinyl. Une histoire à perdre deux heures en branchements pour l'écouter. Sans gage de réussite. C'était pourtant bien les vinyls. Lui, il était blanc avec une photo étrange d'Helmut Newton d'un père Gainbarre traveloisé.

Et pourquoi un dimanche d'abord ? Certes les enfants s'ennuient mais on peut aussi le passer au bord de l'eau. Il y a même des chansons hebdos  pour ce jour. Mais on en revient quand même au truc de Brel "Nom de Dieu, c'est triste Orly le dimanche. Avec ou sans Bécaud". Bref, si on se faisait un petit tour de sunday (jour du soleil mister Lacan) histoire de voir de quoi il retourne... Ah oui, quand même. Bon d'accord, les dimanche ne sont pas tous joyeux. D'un autre côté :"le lundi au soleil...". Et on fini avec le Gloomy Sunday de Billie qui inspira le morceau du début. C'est clair oui ?

22:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Tags : musique, dimanche, mix | | Commentaires (0)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu