Avertir le modérateur

02/10/2008

Bono c'est bueno

Souriez, vous allez être fliqués. Enfin pas sûr. Le député (PS) européen Guy Bono (et sa bande, oui je sais) a réussi à faire passer un amendement à une large majorité pour mettre à mal un système de riposte graduée s'appuyant sur des milices privées et des coupures d'accès dans le cadre de procédure "d'exception", hors du cadre des débats contradictoires et des recours prévus par la Justice. Un coup qui fait mal à la ministre Albanel et aux suppôts des lobbies financiers et des majors. Ceux-ci ont d'ailleurs la tentation de passer en force et outre le vote de députés élus.

Bono voit là un moyen détourné de pratiquer le fichage généralisé tenté avec Edvige. Et face aux internautes lecteurs du Monde, il ne mâche pas ses mots trouvant inadmissible "qu'un contrôle puisse être effectué pour préserver des intérêts économiques, qui plus est par des milices privées à la solde de rentiers qui exploitent le travail des vrais artistes"

L'interview intégrale est en ligne et il y propose plusieurs pistes intéressantes, permettant même à des industries obsolètes d'avoir le temps de s'adapter. Un texte à lire avant les mobilisations à venir.

Respect.

 

Dans la série on rigole, Bakchich révèle ce matin une note sur le président du conseil de surveillance de Vivendi Universal dans une affaire douteuse. Juste histoire de rappeler que l'épouse de ce héraut de la lutte contre les méchants pirates du net qui lui volent ses dividendes est Janelly Fourtou, député européen et lobbyiste acharnée (avec un ancien ministre de la Culture à deux balles, Jacques Toubon), toujours favorable eux propositions liberticides et restreignant les développements du web. Des fois qu'on vienne à manquer le dimanche...

Au fait, en France un sondage sur les nouvelles technologies BVA-The Phone House-BFM-La Tribune (repris par Ecrans.fr) indique qu'on compte aujourd’hui en France 18% d’internautes pirates. Soit 5 points de moins que l’année dernière à la même époque. Et les Français sont de plus en plus connectés.

09:56 Publié dans Médias, Politique, Web | Lien permanent | Tags : hadopi, riposte graduée, bono, parlement européen, albanel, flicage, répression | | Commentaires (0)

Les Coen are back

Joel et Ethan Coen. Les frères Coen quoi. Rien que le nom fait saliver. Depuis 1984 et leur Sang pour sang, la doublette a rarement déçu. Allez on y va au pif : du Jeff Bridges pré-geek de The  Big Lebowski, à l'enquêtrice enceinte de Fargo en passant par le Nicholas Cage en mal de paternité d'Arizona junior, les scénaristes de Barton Fink ou le décalé The Barber, et on en oublie (ce qui va agacer :)); ils ont apposé une patte bien perso sur 25 ans de ciné. Sans pour cela verser dans l'auteurisme à deux balles et nombriliste.

Ces précurseurs du cinoche post-moderne (c'est pour faire genre j'y touche ma bille) ont triomphé l'an dernier avec No country for old men. Rien à voir mais l'énoncée du titre pourrait-il être appliqué à John McCain?

Ils reviennent le 10 décembre avec Burn After Reading. Une comédie sur un ex-agent de la CIA qui a laissé trainé le disque dur qui contient ses mémoires avec un casting qui le fait bien : George Clooney, Brad Pitt, Frances McDormand, John Malkovich.

Voila la bande-annonce les lapins (cherche pas c'est de toi dont je parlais) :

[Mise à jour : On parle d'une suite à The Big Lebowski mais ni les frères Cohen, ni Jeff Bridges n'ont confirmé. C'est sur le site de Fluctuat.net.]

05:07 Publié dans Film | Lien permanent | Tags : cinéma, joel et ethan coen, bande-annonce, trailer, burn after reading | | Commentaires (0)

01/10/2008

Philosophie politique

Salutaire. Tellement salutaire.

COLUCHE,SOIS FAINEANT
Vidéo envoyée par Malko47

 

COLUCHE DISAIT POUR RENDRE HEUREUX UN CHOMEUR C'EST PAS DU BOULOT QU'IL LUI FAUT. DE L'ARGENT CELA SUFFIRA...

04:53 Publié dans fun, Musique, Politique | Lien permanent | Tags : coluche, sois fainéant, humour, capitalisme, exploitation, résistance, chanson | | Commentaires (0)

30/09/2008

Actors Studio

Je ne pensais pas y revenir. Mais d'abord, Mr Hulot, qui ne limite pas ses goûts aux chefs d'oeuvre de Tati, m'a interrogé sur mon choix d'un extrait du "Plus sauvage d'entre tous" plutôt que de "Luke la main froide" dans mon post de dimanche. Choix partial, je l'admets. Puis de regretter la diffusion sur France 2 de "La Couleur de l'Argent" en VF et recadré. Des trucs de sagouins...

Et voilà qu'il me fait suivre le lien vers cette séquence qui me rappelle une possibilité de cinéma. Et que je ne peux que partager ici :

L'arnaqueur
Vidéo envoyée par lepoulpe33

Culte non ? Il y avait déjà là de quoi se ramasser une bonne nostalgie d'une époque où l'on faisait du cinéma et non pas des films comme on en voit aujourd'hui. De très bons parfois.

Tard dans la soirée, une chaîne privée, Paris Première, se fend d'un docu plus que prenant. C'est en 1998 et Newman, accompagné du cinéaste et scénariste Robert Benton, est dans les locaux de l'Actors Studio à New York. Il parle du métier de comédien, de sa carrière, répond aux questions, plaisante. C'est pas le genre de la boutique mais c'est limite émouvant.

C'est aussi l'occasion de repenser à tous ces films qui nous ont un peu faits. Ceux en noir et blanc surtout. Aux classiques et aux maudits. Aux maintream et aux ovnis. Le cinoche ricain bien sûr mais quelques autres aussi. Avec une évidence : cette page est tournée. L'industrie, car cela en était déjà une, a choisi un autre chemin.

Et puis une idée à creuser. La modernité dans le ciné européen est venue des metteurs en scène. Aux USA, avant même la fin de l'ère classique et en attendant le renouveau des 70's (dilué plus tard dans une post modernité qui va de l'affligeant au génial, du cynisme à l'avant-gardisme), ce sont les acteurs qui ont imposé la remise en cause. Dean, Brando, Clift, Newman, Beatty... n'ont pas succédé aux mythes qui les avaient précédés (Wayne, Gable, Cooper, Bogart...). Ils ont imposé leurs personnages (characters) et ont obligé une société à se regarder autrement.

Tous n'en étaient pas issus c'est vrai. Mais l'Actors Studios fut déterminant au-delà de l'enseignement d'une simple technique de jeu pour le comédien.

Ajout : si vous aviez raté la nécro du dernier journaliste signant dans Libé, le papier de Philippe  Garnier c'est par là http://www.liberation.fr/culture/0101119144-filou-mythiqu...

A voir : à Lyon, en ce moment au CNP Bellecour un des rares films réalisés par Paul Newman "De l'influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites"

06:06 Publié dans Film | Lien permanent | Tags : paul newman, cinéma, actors studio, l'arnaqueur, cult | | Commentaires (1)

29/09/2008

Hadopi et la liste pas net (te)

Drôle de semaine dans les coulisses du numérique. Les députés européens votent un texte qui met à mal les volontés françaises de flicage et de verrouillage d'internet par le biais de la riposte graduée. La future loi Hadopi (née du rapport Olivennes, dirigeant de la Fnac alors, partie prenante sur le sujet, et patron aujourd'hui d'un Nouvel Observateur que je me dispense désormais de lire même si Jean Daniel -"j'ai toujours dit que..." -, Jacques Julliard et quelques autres mériteraient encore un oeil) parait morte-née. Le principe d'une condamnation sans juge et relevant de la justice d'exception était quand même un peu gros.

Mais voilà qu'une commissaire européenne (Viviane Reding) - élue par personne et placée là sur l'instruction de on ne sait quel lobby - rejette l'opinion relativement démocratiquement exprimée. Dans un même élan les sbires et porte-flingues de Sarko-le-petit, Albanel, ministre de l'acculturation, et Chatel, bon à rien et mauvais au reste, embrayent et indiquent que leur texte sera présenté au Parlement français. L'inénarrable Lefèvre, qui ne mérite même pas d'épithète, renchérit en appelant à une inscription en urgence pour la session parlementaire d'automne. Le pauvre garçon étant plus fort en répression et rodomontades qu'en droit européen, il oublie l'impossibilité pour un parlement national de légiférer sur un sujet qui pourrait entrer en conflit avec un texte communautaire en cours de discussion, en l'occurrence le "paquet télécom" européen.

Le taquet fait mal pour des équipes qui doivent être pressées d'agir par leurs amis et bailleurs de fonds venus des grands groupes. On en rirait à les voir essayer de trouver un nouveau coup tordu pour satisfaire leurs "maîtres". Comme on a pu rire de cette membre du PSE bruxellois qui appelait à un contrôle des blogs et s'est fait renvoyer dans les cordes. Ou se gausser en découvrant que le financement de la répression Hadopi relevait de l'improvisation la plus crasse et que in fine on allait faire mettre la main à la poche aux contribuables, y compris ma mémé de la campagne qui n'a que téléphone filaire et télévision hertzienne.

Un édito de PCInpact nous livre un bon résumé de la situation et une série de liens bien nécessaires.

Toujours dans la série comique relevée par les médias, la plainte de la société de films X Magma qui a réclamé les noms de ceux qui auraient téléchargé illicitement ses productions. On imagine les scènes dans certains foyers :) Et aussi la ligne d'une partie civile à laquelle la défense pourrait demander quelques explications sur ses méthodes de travail, de recrutement et de fonctionnement fiscaux...

L'automne arrivant avec l'envie d'accompagner les soirées d'agréables musiques ou DVD, il revient en mémoire les listes de signataires d'appels en faveur de la répression. Même s'il y a peu de chances, pour la majorité d'entre eux, qu'ils aient nos faveurs on ne négligera pas de rappeler leur prise de position pour ce qu'ils pensent être le mieux et qu'ils ont rendue publique :

Les 52 artistes : Étienne Daho, Christophe Maé, Kery James, Sinik, Francis Cabrel, Patrick Bruel, Jean-Jacques Goldman, Jenifer, Stanislas, Raphaël, M Pokora, Keren Ann, Thomas Dutronc, Eddy Mitchell, Isabelle Boulay, Maxime Le Forestier, Martin Solveig, Marc Lavoine, Calogero, Gérard Darmon, Pascal Obispo, Jacob Devarrieux, Elie Seimoun, Alain Bashung, Bernard Lavilliers, Rachid Taha, Bob Sinclar, Psy4delarime, Abd Al Malik, Anis, André Manoukian, Charles Aznavour, Alain Souchon, Mademoiselle K, Soprano, Arthur H, BB Brunes, Liane Foly, Emmanuelle Seigner, Ridan, Renan Luce, Zita Swoon, Johnny Hallyday, Empyr, Kenza Farah, Shine, Camaro, Diam's, Renaud, Romane Cerda, Cali et la Grande Sophie.

Les 31 cinéastes : Jean-Paul Salomé, Alain Corneau, Costa-Gavras, Jeanne Labrune, Jean Marboeuf, Christian Carion, Jean-Jacques Annaud, Bertrand Van Effenterre, Bertrand Tavernier, Dante Desarthe, Patrick Braoudé, Pierre Jolivet, Rachid Bouchareb, Michel Deville, Gérard Krawczyk, Jacques Fansten, Christian Vincent, Pierre Salvadori, Michel Andrieu, Véra Belmont, Bertrand Blier, Claude Lelouch, Patrick Bouchitey, Catherine Breillat, Pascal Thomas, Paul Boujenah, Jean-Loup Hubert, Gérard Jugnot, Philippe Lioret, Radu Mihaileanu, et Jean-Jacques Beineix.

Tiens, il y en a des pas trop nuls au milieu de ce conglomérat de médiocrité...

 

08:12 Publié dans Film, Médias, Musique, Politique, Web | Lien permanent | Tags : hadopi, chanteurs, cinéastes, riposte graduée, censure, flicage, répression | | Commentaires (0)

Libre-service

Ca devait finir par arriver. Et encore on est là plutôt dans l'avertissement sans frais. Le happening et l'alerte médiatique. Mais tu verras bien qu'un beau matin fatigués... Parce que le pouvoir n'est pas forcément dans les mains de ceux qui croient le détenir.

Une hiérarchie, par exemple, n'existe - dans pas mal d'entreprises et administrations - que très peu si l'on décide qu'elle n'est qu'un bruit de fond et de limiter son impact à un accueil cynique agrémenté d'un sourire narquois. Un pouvoir marchand ou financier ne survit que parce qu'on le laisse en position de continuer en échange de ce qu'il nous accorde (et nous fait gober par intoxication idéologique). Car même s'ils s'appuient sur des appareils à leur solde, leur pouvoir de coercition est en réalité très limité lorsqu'il n'est plus reconnu comme légitime.

Tout ça pour ouvrir sur une initiative qui mériterait un large écho car très parlante :

 

Vidéo envoyée par lappeletlapioche

Bakchich relate ici l'opération de fin de mois du samedi 27 septembre.

Plus austère peut-être mais tout aussi "alternative" au modèle dominant (écrasant), une expérience autrichienne (où l'extrême-droite vient de connaître une poussée qui a peut être quelques explications autres que historico simplistes). A vienne Rue89 nous emmène dans un supermarché pour pauvres. Leçons inside.

 

07:26 Publié dans Politique | Lien permanent | Tags : politique, économie, contestation, marché, libéralisme, alter | | Commentaires (0)

28/09/2008

RIP Paul Newman

Paul Newman (1925-2008)

Extrait de Hud (Martin Ritt 1963), en France "Le Plus sauvage d'entre tous"

En repensant aussi à Dean, Brando, Clift et McQueen.

RIP

08:41 Publié dans Film | Lien permanent | Tags : paul newman | | Commentaires (1)

27/09/2008

Sarah Palin en miss

Et ce qui devait arriver... A l'heure où débutait le premier débat télévisé dans la campagne américaine entre JohnMcCain et Barack Obama, le buzz a gonflé. Après pas mal de fakes, la peut-être future vice-présidente a été retrouvée. Sur le web.

En maillot une-pièce et dans les 80's. C'était lors d'un concours de miss pour la future dauphine de l'Alaska. Elle portait encore le nom de Heath et voulait faire carrière dans la communication, disait le speaker. L'époque, réhaussée par le bon goût ricain, est résumée dans la coiffure de la miss...

Si Youtube venait à céder aux demandes de suppression, on peut la retourver ici (sur Metacafe:)

 

03:22 Publié dans fun, Politique, Web | Lien permanent | Tags : sarah palin, usa, miss alaska, défilé, mccain, campagne, maillot de bain | | Commentaires (1)

26/09/2008

Washington bullets (encore)

L'actualité vous fait passer du premier à l'arrière plan en moins de temps qu'un coup de zappette. Tous les yeux sont tournés vers les bourses et l'inconséquence des responsables économiques. Nos oreilles incrédules entendent économistes et analystes, ceux qui se trompaient hier, nous donner des leçons pour demain. Un petit président se hisse sur la pointe des pieds pour faire semblant de fustiger ceux dont il est la marionnette et qui l'ont installé pour les servir. Et de nous ressortir un discours démenti par la réalité et des pseudo solutions qui sonnent comme un renvoi d'ascenseur aux mains qui le nourrissent (en plus des nôtres).

On en oublierait l'Amsud. Et la Bolivie, soutenue par les pays de sa zone, où les laquais des puissances de l'argent et les barbouzes bushiens tentent de remettre en cause les choix démocratiques d'un peuple. Evo Morales n'est sans doute pas parfait mais les Boliviens l'ont choisi face pour incarner un avenir qui conjugue quelques possibles.

Une manif de soutien à "la démocratie en Bolivie" avait lieu à Paris, à la Fontaine des Innocents (aux Halles). Le blogueur Fred2Baro (un des liens de ce suractif du 2.0) en a filmé quelques instants. Images bruts d'une info que l'on a peu de chance de voir relayée sur les "old fashion medias".

 

Democratie en bolivie

Grazie Fred :)

23:09 Publié dans Politique | Lien permanent | Tags : bolivie, morales, politique, manif, paris, fred2baro | | Commentaires (1)

Moments

Une envie, un souvenir. Juste retrouver un de ces instants. Sans mot. Savoir se taire, aussi.

Leo Ferre - La mémoire et la mer
Vidéo envoyée par MELMOTH

La nuit leur appartient. Allez, retour dans "une époque atone qui n'offre plus de destin".

04:21 Publié dans Musique | Lien permanent | Tags : musique, instant, etienne daho, léo ferré, vanessa paradis, jeanne moreau, nico | | Commentaires (0)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu