Avertir le modérateur

29/09/2008

Hadopi et la liste pas net (te)

Drôle de semaine dans les coulisses du numérique. Les députés européens votent un texte qui met à mal les volontés françaises de flicage et de verrouillage d'internet par le biais de la riposte graduée. La future loi Hadopi (née du rapport Olivennes, dirigeant de la Fnac alors, partie prenante sur le sujet, et patron aujourd'hui d'un Nouvel Observateur que je me dispense désormais de lire même si Jean Daniel -"j'ai toujours dit que..." -, Jacques Julliard et quelques autres mériteraient encore un oeil) parait morte-née. Le principe d'une condamnation sans juge et relevant de la justice d'exception était quand même un peu gros.

Mais voilà qu'une commissaire européenne (Viviane Reding) - élue par personne et placée là sur l'instruction de on ne sait quel lobby - rejette l'opinion relativement démocratiquement exprimée. Dans un même élan les sbires et porte-flingues de Sarko-le-petit, Albanel, ministre de l'acculturation, et Chatel, bon à rien et mauvais au reste, embrayent et indiquent que leur texte sera présenté au Parlement français. L'inénarrable Lefèvre, qui ne mérite même pas d'épithète, renchérit en appelant à une inscription en urgence pour la session parlementaire d'automne. Le pauvre garçon étant plus fort en répression et rodomontades qu'en droit européen, il oublie l'impossibilité pour un parlement national de légiférer sur un sujet qui pourrait entrer en conflit avec un texte communautaire en cours de discussion, en l'occurrence le "paquet télécom" européen.

Le taquet fait mal pour des équipes qui doivent être pressées d'agir par leurs amis et bailleurs de fonds venus des grands groupes. On en rirait à les voir essayer de trouver un nouveau coup tordu pour satisfaire leurs "maîtres". Comme on a pu rire de cette membre du PSE bruxellois qui appelait à un contrôle des blogs et s'est fait renvoyer dans les cordes. Ou se gausser en découvrant que le financement de la répression Hadopi relevait de l'improvisation la plus crasse et que in fine on allait faire mettre la main à la poche aux contribuables, y compris ma mémé de la campagne qui n'a que téléphone filaire et télévision hertzienne.

Un édito de PCInpact nous livre un bon résumé de la situation et une série de liens bien nécessaires.

Toujours dans la série comique relevée par les médias, la plainte de la société de films X Magma qui a réclamé les noms de ceux qui auraient téléchargé illicitement ses productions. On imagine les scènes dans certains foyers :) Et aussi la ligne d'une partie civile à laquelle la défense pourrait demander quelques explications sur ses méthodes de travail, de recrutement et de fonctionnement fiscaux...

L'automne arrivant avec l'envie d'accompagner les soirées d'agréables musiques ou DVD, il revient en mémoire les listes de signataires d'appels en faveur de la répression. Même s'il y a peu de chances, pour la majorité d'entre eux, qu'ils aient nos faveurs on ne négligera pas de rappeler leur prise de position pour ce qu'ils pensent être le mieux et qu'ils ont rendue publique :

Les 52 artistes : Étienne Daho, Christophe Maé, Kery James, Sinik, Francis Cabrel, Patrick Bruel, Jean-Jacques Goldman, Jenifer, Stanislas, Raphaël, M Pokora, Keren Ann, Thomas Dutronc, Eddy Mitchell, Isabelle Boulay, Maxime Le Forestier, Martin Solveig, Marc Lavoine, Calogero, Gérard Darmon, Pascal Obispo, Jacob Devarrieux, Elie Seimoun, Alain Bashung, Bernard Lavilliers, Rachid Taha, Bob Sinclar, Psy4delarime, Abd Al Malik, Anis, André Manoukian, Charles Aznavour, Alain Souchon, Mademoiselle K, Soprano, Arthur H, BB Brunes, Liane Foly, Emmanuelle Seigner, Ridan, Renan Luce, Zita Swoon, Johnny Hallyday, Empyr, Kenza Farah, Shine, Camaro, Diam's, Renaud, Romane Cerda, Cali et la Grande Sophie.

Les 31 cinéastes : Jean-Paul Salomé, Alain Corneau, Costa-Gavras, Jeanne Labrune, Jean Marboeuf, Christian Carion, Jean-Jacques Annaud, Bertrand Van Effenterre, Bertrand Tavernier, Dante Desarthe, Patrick Braoudé, Pierre Jolivet, Rachid Bouchareb, Michel Deville, Gérard Krawczyk, Jacques Fansten, Christian Vincent, Pierre Salvadori, Michel Andrieu, Véra Belmont, Bertrand Blier, Claude Lelouch, Patrick Bouchitey, Catherine Breillat, Pascal Thomas, Paul Boujenah, Jean-Loup Hubert, Gérard Jugnot, Philippe Lioret, Radu Mihaileanu, et Jean-Jacques Beineix.

Tiens, il y en a des pas trop nuls au milieu de ce conglomérat de médiocrité...

 

08:12 Publié dans Film, Médias, Musique, Politique, Web | Lien permanent | Tags : hadopi, chanteurs, cinéastes, riposte graduée, censure, flicage, répression | | Commentaires (0)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu