Avertir le modérateur

09/03/2009

"La France tu l'aimes ou tu la quittes", version Gilbert Montagné

En soi la news n’était déjà pas piquée des vers : David Douillet et Gilbert Montagné ont intégré cette semaine l’organigramme rénové de l’UMP. Après Johnny et Doc Gynéco, le parti régimaire tenait son nouveau think tank d’élite. Pour ne pas prendre de risque chacun était cantonné dans son domaine de spécialité. L’ex-judoka préféré et affairé de Bernadette (Chirac) est désormais secrétaire national à la vie sportive et le chanteur aveugle secrétaire national aux handicaps. Normal quoi.

Le problème avec les intellectuels c’est qu’ils conservent quoiqu’il arrive leur liberté de ton qui n’est pas toujours en phase avec le langage policé de la politique. Et donc ce qui devait arriver, arriva quand le très oubliable interprète se “Viens danser” et “Sous les sunlights des tropiques” livra l’état d’avancement de ses réflexions sur un exercice bien senti de la démocratie au sarkoland sur l’air de “La (enfin la nôtre, celle de sarko-le-petit) France tu l’aimes ou tu la quittes”:

Comme le dit un commentateur de cette vidéo : ne vaut-il pas mieux être sourd que voir ça… ?

Au passage, la notice Wikipedia du Gilbert est un must : seul un fan ou le service com’ élyséen ont pu oser tant de dithyrambes (ou un sourd me souffle-t-on encore) pour une bio qui va jusqu’au point d’exclamation (!) et oublie les périodes de galas en boites de nuit et supermarchés.

Allez, c’est cadeau :) Et en plus c’est même pas le pire morceau du Stevie Wonder blanc de la sarkozie :

De là à sa prendre pour Obama, il y a un pas de géant pour le nain élyséen et sa clique (lire et voir ici).

Et cette fois, même si ça aurait plus sa place sur Rapido (mon geek blog),  c’est vraiment cadeau et ça a une autre classe :

03/02/2009

Sarko le sifflet coupé

On croyait que dans le genre tchatcheur populiste dans le vide nabotléon tenait le pompon. L'homme aux tics et aux façons de m'as-tu-vu nouveau riche qui n'a rien à envier à un Tapie ou à un commercial casse-couille a trouvé son maitre. Lors d'une visite de terrain, le hâbleur de foire s'est fait doubler. Et par le patronat en plus. Un comble :)

Plus bavard que Sarkozy ça existe si si [Fun] F2 310109
Vidéo envoyée par peanutsie

 

08:19 Publié dans fun, Politique | Lien permanent | Tags : sarkozy, humour, politique | | Commentaires (0)

14/11/2008

Sarkozy renoue avec le pétainisme

En général je réserve mes billets politiques à un autre blog http://donjipez.wordpress.com/ mais là on dépasse certaines limites. Le pouvoir sarkozyste renoue avec les heures les plus sombres du pays. Il veut jouer de la peur et faire donner dans la délation et la dénonciation anonymes comme les tomberaux de lettres infectes qui se déversèrent dans les préfectures sous l'Occupation. Cette fois Sarkozy va vraiment rimer avec Vichy.

Changement d'époque, c'est par un web qui lui fout tant la trouille que le pouvoir compte faire passer une dérive plus qu'inquiétante même si cachée sous le motif du bien commun et des motivations légitimes.

En clair " le gouvernement appelle les internautes à signaler tout contenu ou comportement illicites sur un nouveau portail". C'est à lire par là.

Moi, je vais vomir.

06:25 Publié dans Blog, Politique, Web | Lien permanent | Tags : sarkozy, politique, délation, vichy, dénonciation, fascisme, web | | Commentaires (0)

06/10/2008

Les raisons de la colère (clip Saez)

D'hier à aujourd'hui, le monde comme il va. Mal.

 

ON A PAS LA THUNE DAMIEN SAEZ CLIP OFFICIEL
Vidéo envoyée par saez-godblesse

http://www.dailymotion.com/jemarchenu www.jemarchenu.com www.saezlive.net

 

Sans commentaire

12:29 Publié dans Musique, Politique | Lien permanent | Tags : saez, on a pas la thune, clip, social, politique, contestation, libéralisme | | Commentaires (0)

Systaime détourne le système

J'ai peut être l'air de découvrir la lune mais voila un mec  qui fait des "bidouillages" du genre qui destructurent les structures d'un système structurant à vocation structurale déstructuré par sa nature même. En plus clair : dynamitage en règle de la machine par l'outil.

Un petit exemple de visu:

La France a peur ! Techno Sarko

Vidéo envoyée par systaime http://wwww.djboogaloo.fr

 

Un détournement dans le bon sens, non ? Pour en voir plus : la page Dailymotion du mixeur.

Et à ne pas rater le site perso de ce motionmaker, plein de perles visuelles dont la créativité n'étouffe pas les idées. Un endroit où passer son temps sans le perdre : http://www.systaime.com

 

07:13 Publié dans Blog, Film, fun, Médias, Musique, Politique, Web | Lien permanent | Tags : systaime, détournement, parodie, politique, sarkozy, provoc, création | | Commentaires (0)

04/10/2008

La parole de la défense reste libre (pour le moment)

Une décision de Justice qui fait plaisir. Et rassure. La plainte déposée par la garde des Sceaux, Rachida Dati contre un avocat réunionnais a été jugée irrecevable.

Elle avait mal pris l'allusion de Georges-André Hoarau, bâtonnier de Saint-Pierre. Lors d'une plaidoirie, le 15 mai dernier. L'avocat qui défendait un prévenu poursuivi pour des escroqueries aux prestations sociales, avait lancé «un procès qui n'aura jamais lieu, c'est celui de notre grand chef à tous, Mme Rachida Dati, qui utilise un faux MBA».

Dans son jugement, le tribunal a invoqué l'article 41 de la loi de 1881, qui affirme "le principe de la liberté de parole des avocats, lors de leurs plaidoiries". Voilà qui fait du bien. Juste un peu mais quand même.

D'ailleurs la dame aux robes Dior n'était pas très sûre de son fait car après avoir porté plainte, elle ne s'était pas constituée partie civile. Comme le remarque Maître Eolas, espérons que "le parquet de la Réunion ne va pas ajouter la honte au ridicule et faire appel". Plus de détails sur son blog assortis de savoureux commentaires.

21:45 Publié dans Politique | Lien permanent | Tags : justice, politique, dati, hoarau, relaxe, avocat | | Commentaires (0)

29/09/2008

Libre-service

Ca devait finir par arriver. Et encore on est là plutôt dans l'avertissement sans frais. Le happening et l'alerte médiatique. Mais tu verras bien qu'un beau matin fatigués... Parce que le pouvoir n'est pas forcément dans les mains de ceux qui croient le détenir.

Une hiérarchie, par exemple, n'existe - dans pas mal d'entreprises et administrations - que très peu si l'on décide qu'elle n'est qu'un bruit de fond et de limiter son impact à un accueil cynique agrémenté d'un sourire narquois. Un pouvoir marchand ou financier ne survit que parce qu'on le laisse en position de continuer en échange de ce qu'il nous accorde (et nous fait gober par intoxication idéologique). Car même s'ils s'appuient sur des appareils à leur solde, leur pouvoir de coercition est en réalité très limité lorsqu'il n'est plus reconnu comme légitime.

Tout ça pour ouvrir sur une initiative qui mériterait un large écho car très parlante :

 

Vidéo envoyée par lappeletlapioche

Bakchich relate ici l'opération de fin de mois du samedi 27 septembre.

Plus austère peut-être mais tout aussi "alternative" au modèle dominant (écrasant), une expérience autrichienne (où l'extrême-droite vient de connaître une poussée qui a peut être quelques explications autres que historico simplistes). A vienne Rue89 nous emmène dans un supermarché pour pauvres. Leçons inside.

 

07:26 Publié dans Politique | Lien permanent | Tags : politique, économie, contestation, marché, libéralisme, alter | | Commentaires (0)

26/09/2008

Washington bullets (encore)

L'actualité vous fait passer du premier à l'arrière plan en moins de temps qu'un coup de zappette. Tous les yeux sont tournés vers les bourses et l'inconséquence des responsables économiques. Nos oreilles incrédules entendent économistes et analystes, ceux qui se trompaient hier, nous donner des leçons pour demain. Un petit président se hisse sur la pointe des pieds pour faire semblant de fustiger ceux dont il est la marionnette et qui l'ont installé pour les servir. Et de nous ressortir un discours démenti par la réalité et des pseudo solutions qui sonnent comme un renvoi d'ascenseur aux mains qui le nourrissent (en plus des nôtres).

On en oublierait l'Amsud. Et la Bolivie, soutenue par les pays de sa zone, où les laquais des puissances de l'argent et les barbouzes bushiens tentent de remettre en cause les choix démocratiques d'un peuple. Evo Morales n'est sans doute pas parfait mais les Boliviens l'ont choisi face pour incarner un avenir qui conjugue quelques possibles.

Une manif de soutien à "la démocratie en Bolivie" avait lieu à Paris, à la Fontaine des Innocents (aux Halles). Le blogueur Fred2Baro (un des liens de ce suractif du 2.0) en a filmé quelques instants. Images bruts d'une info que l'on a peu de chance de voir relayée sur les "old fashion medias".

 

Democratie en bolivie

Grazie Fred :)

23:09 Publié dans Politique | Lien permanent | Tags : bolivie, morales, politique, manif, paris, fred2baro | | Commentaires (1)

16/09/2008

Sarko (trempé 2)

Bonjour, c'est pour la deuxième couche. Le 12, j'évoquais ici une info de Bakchich qui révélait que le nom du président en exercice apparaissait dans une affaire de corruption. Contre toute attente ce scoop n'a guère eu de retombés. Trop complexe ? Trop risqué d'attaquer Sarkozy ? Ca a dû serrer les miches au sommet des rédactions.

Hier, 20 minutes, après un bref filet dans Le Monde qu'on a connu plus prompt à réagir, sous d'autres présidences il est vrai :), revenait sur cette information.

Mais voila t'y pas que Bakchich, qui a l'air d'avoir du biscuit (pas encore épuisé?), en remet un coup. "La société créée au Luxembourg « avec l’autorisation de Nicolas Sarkozy », comme l’a révélé un rapport de la police judiciaire, pour transférer des commissions discrètes sur les grands contrats d’armement, a servi au moins une fois dans l’affaire des frégates de Taiwan", peut-on lire aujourd'hui sur le site de l' info qui dérange. Tout est là : http://www.bakchich.info/article5034.html

Avec comme un doute : le parquet de Paris (rattaché au garde des Sceaux qui lui donne ses instructions), a jugé bon de délimiter l'enquête à des faits relativement secondaire. Alors même que les magistrats instructeurs semblent avoir une musette bien remplie pour regarder au-delà. Curieux non?

On comprend mieux pourquoi Sarko a tant focalisé sur l'affaire Clearstream : ça commençait à sentir le roussi pour lui si on regardait trop du côté du Grand-Duché ?

04:35 Publié dans Politique | Lien permanent | Tags : sarkozy, politique, financement, frégates, justice | | Commentaires (0)

15/09/2008

Humeur

Merde, merde et remerde. Pas besoin de longs discours pour choper les chocottes devant le cours d'un monde qui court à notre perte, si ce n'est à la sienne, et concourt à contrarier la bonne humeur du noctambule.

Son président en première ligne, la France de Sarkozy, dans sa version officielle et ministérielle, s'assoit sur les principes républicains pour donner dans l'allégeance papiste. Après le camouflet de la tente bédouine en plein Paris, nos brillants dirigeants reçoivent en grande pompe et baisent l'anneau d'un souverain pontife tellement obsédé de poncifs qu'il prêche le bond en arrière. Retour au latin et sus aux divorcés. Tiens, notre dévot président (qui s'est ostensiblement signé devant toutes les télés), dont on connaît les turbulences privées  et qui ne brille guère par son goût de la culture classique et des langues mortes qui ne rapportent rien, est parti pour pas mal de pater et bien des ave.

Bon, se faire humilier à la maison semble devenir une habitude. Et, après tout, le ridicule d'un week-end n'aura concerné que ceux qui veulent bien encore faire comme si. Parce que le monde, lui, continue de nous en jouer de belles.

Les Washington bullets ont de beaux jours devant elles en Amérique du Sud et ailleurs. On le craignait, le supposait - Gardien de Phare m'en avertit le premier - mais on dirait que cela nous pend vraiment au nez. L'Amérique aime quand ça frite et, de ses profondeurs, penche pour McCain. Avancée en milieu de semaine, la tendance se confirme.

Obama marche à côté d'une campagne dans laquelle les Républicains ont ressorti les fusils à tirer dans les coins et usent, comme la droite sait si bien le faire sous toutes les latitudes, des arguments les plus vils. Et de non-dits encore plus choquants. Mais quoi, c'est ça la politique lancerais-je à l'innocent qui croirait encore un peu en une probité et aux idées. Bref, Barack se Ségolénise singulièrement : candidats "différents", désignés par les médias, choisis par leurs partis car présentés en futurs vainqueurs; ils s'avèrent ne pas faire le poids au moment du combat. Pour Obama, je veux encore me tromper.

Mais il aurait au moins pu se payer un traducteur et éviter de prendre un directeur de campagne qui se nomme Plouffe, David Plouffe...

Dans cette affaire, il paraît qu'un effet Palin joue à plein. Rien que sa candidature aurait relancé un pan de l'économie et ferait déjà des heureux : les opticiens.

03:19 Publié dans Blog, Politique | Lien permanent | Tags : usa, politique, mccain, obama, pape, benoît xvi, ratzinger | | Commentaires (0)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu